• Anglais

CHEFS 4 THE PLANET

LE RÉSEAU MONDIAL D'INFORMATION ET DE SOLUTIONS POUR UNE GASTRONOMIE DURABLE

LE RÉSEAU MONDIAL D'INFORMATION ET DE SOLUTIONS POUR UNE GASTRONOMIE DURABLE

Menus végétariens dans les cantines : des retombées positives pour l’environnement

Dans le cas où un quart des élèves choisiraient une option végétarienne chaque jour à la cantine, les émissions de gaz à effet de serre du secteur diminueraient de 14 % à 19 %, selon un chiffrage de Greenpeace France.

Au fil des études, les scientifiques répètent le même message : si l’ensemble de la chaîne alimentaire pèse pour environ un tiers des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine, la consommation carnée en est un des principaux facteurs. « La viande, et en particulier la viande de ruminant (bœuf et agneau), est l’aliment avec le plus d’effet sur l’environnement », écrivait en août 2019 le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), dans un rapport sur le changement climatique et les terres.

L’impact individuel d’un changement d’assiette est, en revanche, plus difficile à chiffrer. Pour apporter sa contribution à l’évaluation de la loi EGalim, qui débutera cet automne, Greenpeace France a publié, le 8 septembre, les résultats d’une étude analysant l’impact environnemental des menus végétariens. Pour mener ce travail, le bureau d’études Basic (Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne) a envisagé quatre scénarios correspondant au pourcentage d’élèves choisissant un menu végétarien proposé quotidiennement (10 %, 25 %, 40 % ou 50 %).

Impact sur la déforestation

Dans le cas où un quart des élèves choisiraient l’option végétarienne quotidienne, les émissions de gaz à effet de serre relatives à la production alimentaire pour les cantines baisseraient de 14 % à 19 %, selon l’étude. Un tel scénario engendrerait par ailleurs une réduction de 8 % à 11 % de la consommation d’eau liée à la production pour les cantines et une baisse de 16 % à 18 % des coûts de dépollution de cette même ressource. Enfin, il réduirait les risques de déforestation en diminuant de 22 % à 27 % les importations d’aliments pour les animaux d’élevage, destinés à l’approvisionnement des restaurants scolaires.

Lire la suite ici : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/09/22/menus-vegetariens-dans-les-cantines-des-retombees-positives-pour-l-environnement_6053150_3244.html

Autres

Publications

Subventions à la pêche : « Il existe plusieurs...

Les économistes Basak Bayramoglu et Jean-François Jacques expliquent, dans une tribune...

Menus végétariens dans les cantines : des retombées positives...

Dans le cas où un quart des élèves choisiraient une option...

Environnement : Comment manger plus écolo en continuant à...

Une bonne partie de la pollution émise sur la planète est due...

Pas plus d’une entrecôte toutes les deux semaines, réclame...

Le WWF a lancé vendredi sa plateforme en ligne "Planet Based Diets",...

Un ancien cadre de l’agro-industrie révèle la face cachée...

Faut-il faire confiance aux produits biologiques ? Fraudes, manque de contrôle, marges...

Néonicotinoïdes : record de votes contre dans la majorité

Pour sauver la filière sucre, l'Assemblée a voté ce mardi en faveur...