CHEFS 4 THE PLANET

LE RÉSEAU MONDIAL D'INFORMATION ET DE SOLUTIONS POUR UNE GASTRONOMIE DURABLE

LE RÉSEAU MONDIAL D'INFORMATION ET DE SOLUTIONS POUR UNE GASTRONOMIE DURABLE

Le poisson d’élevage détrône toujours plus le poisson pêché

Le dernier rapport de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) le souligne : l’aquaculture occupe la première place dans les assiettes des consommateurs qui se remplissent toujours plus de poissons !

Jamais l’appétit pour les produits de la mer n’a été aussi grand dans le monde ! Dans son dernier rapport sur les pêcheries et l’aquaculture mondiale, l’organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime que la consommation globale a carrément bondi de 122% par rapport à 1990. Ce sont 156 millions de tonnes de poissons et autres fruits de mers qui ont atterries dans nos assiettes en 2018 (année de référence statistique du rapport). En moyenne, cela représente donc 20,5kg par habitant de la planète. Une quantité qui pourrait même atteindre les 21,5 kg n 2030 selon la FAO.

Toujours plus, vraiment ? Cette hausse prévue de 15% (179 millions de tonnes en 2018 contre 204 en 2030) est, en réalité, bien moins marquée que la croissance de 27 % survenue ces dix dernières années. Comme l’explique la FAO, deux éléments fondamentaux doivent encore être réunis pour que cette hausse perdure : une gestion toujours plus raisonnée de la pêche…. et – peut-être plus urgemment encore – le développement d’une aquaculture durable. 

En effet, ce que l’on ne sait pas toujours c’est que derrière cette hausse historique de la consommation mondiale de produits de la mer, se cache une véritable explosion des pratiques d’élevage. Imaginez, entre 1990 et 2018, les captures de poissons ont augmenté de seulement 14%, tandis que la production de l’aquaculture s’est accrue, elle, de 527%. On pense notamment à l’élevage des carpes en Asie qui écrase en volume la production de saumon en Norvège. Qu’il s’agisse de cages en mer, d’étangs, de bassins ou de rizières, il faut donc savoir que l’aquaculture fournit désormais 52 % des poissons consommés par les humains contre 17 %, trente ans plus tôt. Le nain est devenu un géant ! 

Lire la suite ici: https://www.franceinter.fr/environnement/le-poisson-d-elevage-detrone-toujours-plus-le-poisson-peche

Autres

Publications

Manger bio, local et de saison : le CPIE...

Le CPIE Brenne-Berry lance la 5ème édition de son "Défi Alimentation...

Alimentation durable : 8 conseils simples pour manger plus...

Comment manger mieux, pour la planète, pour la santé et pour son...

Gaspillage alimentaire : au restaurant, le ‘doggy bag’ devient...

Depuis le 1er juillet 2021, les clients de restaurants ont le droit...

Kit zéro déchet, poisson durable à la cantine :...

A l'occasion de la Journée mondiale de l'océan, le mardi 8...

Les eurodéputés demandent une interdiction progressive des élevages en...

La résolution adoptée jeudi à une très large majorité fait suite...

Peut-on encore manger du poisson ?

Après avoir sombré dans l'excès et trop pêché par ignorance, on...